dimanche 30 janvier 2011

Un 460 terminé, avec ses optiques de chez Mirrosphère

Le télescope monté




L'araignée et le miroir secondaire



Le porte oculaire et le porte filtre basculant



Le porte oculaire Moonlite, à démultiplication. Remarquer la petite vis insérée dans le bouton de mise au point démultipliée. Grâce à l'effet de levier, un simple effleurement du doigt permet un réglage d'une précision diabolique.

L'anneau supérieur en entier. A noter la poignée, qui permet une excellente prise en main, et un pilotage fin lors du pointage et du suivi.


Les blocs de fixation des branches de l'araignée



Le système de fixation des tubes du serrurier. Les tubes sont réunis en une seule fixation. Les tubes se terminent pas une boule qui fait office de rotule, insérée dans une chape spécialement usinée. Il n'y pas de jeu, grâce à une plaque d'alu vissée, mais les tubes sont orientables. L'ensembe se visse dans l'anneau. Une butée permet de retrouver la position à chaque montage remontage.



Même système pour la fixation basse en avant, sur l'entretoise renforcée.



La partie basse avec la boite à miroir et le primaire





Supports latéraux du miroir



Fixation arrière basse: le tube carbone est inséré collé dans un bloc de bois qui se visse sur le cadre du barillet


La boite à miroir est munie d'un couvercle ouvrant sur charnière. Ce couvercle une fois ouvert, servira à la protection du miroir et contre les lumières parasites.




Cadre du barillet et boutons de collimation


Vue du barillet


L'ensemble et sa brouette de transport






The Dobson Factory

Aucun commentaire:

Publier un commentaire